L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture joue un rôle de chef de file dans les efforts internationaux de lutte contre la faim. La FAO, qui est au service à la fois des pays développés et des pays en développement, est une tribune neutre au sein de laquelle tous les pays se réunissent sur un pied d'égalité pour négocier des accords et débattre de politiques. La FAO est également une source de savoir et d'informations. Elle aide les pays en développement et les pays en transition à moderniser et à améliorer les pratiques agricoles, forestières et halieutiques, et à garantir une bonne nutrition pour tous. Depuis sa création en 1945, elle a consacré une attention particulière au développement des zones rurales, où vivent 70% des populations pauvres et affamées de la planète.

Les quatre grands domaines d'activité de la FAO :

Mettre l'information à la portée de tous. La FAO sert de réseau de connaissances. Elle met à profit les compétences techniques de notre personnel - agronomes, forestiers, spécialistes des pêches et de l'élevage, nutritionnistes, experts en sciences sociales, économistes, statisticiens.... afin de recueillir, analyser et diffuser les données utiles au développement.. Elle publie, en outre, des centaines de bulletins d'information, de rapports et d'ouvrages, distribue des revues, crée de multiples cédéroms et accueille des dizaines de forums électroniques.

Partager l'expertise en matière de politiques. La FAO met au service des ses pays membres des années d'expérience dans l'élaboration de politiques agricoles, le soutien à la planification, la mise au point de lois efficaces et la création de stratégies nationales visant à atteindre les buts de développement rural et de réduction de la faim.

Servir de lieu de rencontre pour les Etats. Tous les jours, des dizaines de responsables et d'experts du monde entier se réunissent au siège ou dans nos bureaux de terrain pour établir des accords sur les grandes questions d'alimentation et d'agriculture. En tant qu'instance neutre, la FAO offre une tribune où les nations riches et pauvres peuvent se retrouver pour approfondir des thèmes d'intérêt commun.

Porter les connaissances sur le terrain. Son vaste éventail de connaissances est constamment éprouvé dans des milliers de projets de terrain dans le monde entier. La FAO mobilise et gère des millions de dollars provenant des pays industrialisés, des banques de développement et d'autres sources pour garantir que les projets atteignent leurs buts. Elle fournit les connaissances techniques et offre, dans certains cas, elle-même des financements. Dans les situations de crise, nous travaillons en parfait accord avec le Programme alimentaire mondial et d'autres organismes humanitaires pour protéger les moyens d'existence ruraux et aider les agriculteurs à se reconstruire une vie.