spiruline2_1_Traditionnellement récoltée sur les bords du lac Tchad, la spiruline y est consommée depuis la nuit des temps par la population Kanembou et lui permet d'afficher une santé insolente en comparaison avec ses voisins, malgré l'extrême pauvreté du pays et son niveau de vie très bas.   

Cette constatation a poussé la communauté scientifique à se pencher sur le dihé (l'algue bleue en langage du pays), pour en percer les secrets et exploiter ses vertus.
D'utilisation simple, la spiruline présente l'avantage d'être très digeste et facilement assimilable. Elle est consommable fraîche, crue ou cuite, ou réduite en poudre après séchage. Elle se mélange aisément à tous les aliments, auxquels elle ne se substitue cependant pas, et vient en compléter la ration protéinique et vitaminique.
Sa saveur, douce à l'état naturel, rappelle celle du poisson séché après traitement de conservation. Elle est particulièrement adaptée au goût africain et fait de cette algue le complément alimentaire idéal pour les populations dénutries de ce continent.

Ceci représente un réel espoir en matière de récupération nutritionnelle pour les populations subissant, année après année, des famines aussi régulières que meurtrières ! 

Spirulina arthrospira platensis pour les scientifiques, la spiruline est une algue microscopique pluricellulaire qui croît à l’état naturel dans les eaux alcalines et saumâtres des lacs et mers intérieures en région tropicale. De couleur bleue, en forme de spirale, mesurant à peine 0,2 à 0,3 mm de long, la spiruline colore en vert, par photosynthèse, les eaux dans lesquelles elle se développe.

Cyanobactérie à haute valeur protéique et vitaminique, la spiruline présente les caractéristiques d'un aliment complet et en possède tous les composants : protéinnes en proportion considérable, vitamines, sels minéraux, glucides, pigments, oligo-éléments et acides gras essentiels.

Elle est considérée comme l'aliment le plus riche en protéines actuellement connu. Celles-ci constituent en effet 60 à 70% de son poids sec, ce qui est un taux record. A titre d'exemple, la farine de soja en contient, elle, 35%. Ses protéines sont de surcroît d'excellente qualité car elles comprennent tous les acides aminés essentiels.
La spiruline constitue également une source intéressante de fer, de bêta-carotène et de vitamines du groupe B qui y sont présents en quantité très appréciable.

Tout ceci fait de cette petite algue bleu-vert un allié précieux dans le domaine très délicat de la renutrition. La spiruline est appelée à jouer un rôle important pour la survie des populations défavorisées d'Afrique ou d'ailleurs : nombreux sont aujourd'hui ceux qui voient en elle l'aliment providentiel du futur.